Artiste

DIMA

Artiste

DIMA
Biography
Après avoir relancé son identité Dima il y a deux ans avec un nouvel EP « Sounds Of Life » et en attendant de publier d’autres maxis prochainement, Pascal Arbez-Nicolas, alias Vitalic, alias Dima, ressort l'EP F*ckeristic sur son label Citizen Records

« Pour mon premier EP de Dima (Bonne Nouvelle) et pour le morceau « Untitled », sortis sur le label dijonnais Choice, je faisais une musique influencée par le son techno et bleep anglais. Pour F*ckeristic, j’avais envie de faire un son plus électro. Une techno soutenue mais avec de la mélodie et des rythmiques presque rock. Cet EP fait donc le lien entre Dima et Vitalic que je vais démarrer deux ans après. Mes deux identités ont des éléments sonores en commun : des vocaux, des mélodies, des clochettes, des rythmiques rock. »

« En dehors de ma voix synthétisée par mon ordinateur, il y a celle de James, au début du morceau « Poetry (The Year 2000 Remix) ». James était mon colocataire quand j’habitais en Angleterre. Un soir, il était ivre mort et je l’ai enregistré puis j’ai utilisé sa voix. A ce moment-là, j’ai habité pendant un an à Guildford, à 50 kilomètres de Londres mais je revenais souvent sur le continent, deux à trois par mois, car je faisais des lives les week-ends, dans quelques clubs et dans pas mal de raves. »

« A l’époque, le son dans les raves était dur avec beaucoup de hardcore et de hard techno. Je n’aimais pas trop le son de cette époque. Je m’en détachais car j’avais envie de mélodie dans ma techno. Pour autant le morceau « Poetry » a beaucoup été entendu en rave. Mais il était joué en accéléré.
Ce que j’ai fait un an plus tard : c’était les morceaux qui allaient être sur Poney EP, mon premier maxi pour Gigolo, avec une nouvelle identité, Vitalic. »

« Après avoir sorti des morceaux sur Choice, un label de Dijon, avec l'EP F*ckeristic, j’arrivais chez Step 2 House Records, une division de Happy Music, un label parisien. Step 2 House Records était un label qui avait une belle image. Ce label français était très suivi par les DJ. A l’époque, j’ai aussi signé deux remixes : un pour The Hacker, du morceau « Fadin’away », sur le label GoodLife, qui a cartonné, et un pour Elegia, « The Essence Of It », sur F Communications, qui n’a pas eu beaucoup d’écho. Mais ces deux remixes, comme l'EP F*ckeristic, m’ont permis de faire la transition entre Dima et Vitalic. D’ailleurs, un soir au Rex Club, Elegia m’a dit : « Ce que tu fais, ce n’est pas de la techno, c’est du rock ! ». Alors ensuite, pour le Poney EP, j’ai intitulé un titre “La Rock” ! »

Releases
EP
F*CKERISTIC
(Citizen Records)

Cet EP emblématique, qui vient de fêter ses vingt ans, permet de voir l’évolution entre Dima et le projet Vitalic qui a suivi, au début des années 2000. Disponible en vinyle et en digital.

Logo footer Ephelide