Artiste

MXMTOON
Biography

Mxmtoon, compositrice et interprète de 18 ans, qualifie son premier album ‘the masquerade’ d’introduction à un journal. C’est un aperçu des sentiments et des pensées les plus intimes, qui lui traversent généralement l’esprit très tard la nuit. Dans son refus catégorique de se cacher derrière des métaphores, l’artiste originaire de Oakland, également connue sous le nom de Maia, fait preuve de bravoure et d’une honnêteté qui permet de donner une voix aux personnes qui très souvent n’en ont pas.

« Lorsque j’ai commencé à faire de la musique, cela représentait une échappatoire à mon quotidien où je devais porter un masque et cacher ce que je ressentais vraiment » explique Maia alors qu’elle explique le titre de l’album ‘masquerade’. « Composer des chansons était une façon pour moi de pouvoir exprimer toutes ces choses que je ne peux dire en face à face et également de les partager avec un type de personne qui ont aussi besoin de se cacher derrière une façade durant leur quotidien. »

Maia a tissé un lien très fort avec son public, uniquement grâce à la force et la résonnance de son écriture et tout simplement par sa présence. Son premier EP ‘plum blossom’ paru en 2018 a généré plus de 100 millions de streams, sur Spotify uniquement, ce qui est remarquable pour un EP qui a été enregistré par l'artiste elle-même, dans la chambre d’ami de ses parents.

Moins d’un an plus tard, elle comptabilise des millions de followers et d’abonnés sur YouTube, TikTok et Instagram, mettant un point d’honneur à utiliser sa plateforme pour parler de sujet qui lui tiennent à cœur. « En tant que jeune femme de couleur issue de l’immigration et s’identifiant comme bisexuelle, beaucoup d’évènements actuels m’affectent personnellement. » dit Maia dont le métissage est chinois et américain. « Je pense donc que j’ai le devoir et l’opportunité d’aborder des problèmes qui nous concernent tous.»

Mxmtoon a composé la majorité des chansons de ‘masquerade’ à l’aide de son ukulélé, agrémentant l’album de fioritures soniques : des beats effervescents et des sonorités de guitares, crées en collaboration avec le musicien et producteur Robin Skinner (alias Cavetown). Alors que son père lui avait fait découvrir la musique de Cavetown, Maia a choisi Robin notamment pour l’admiration mutuelle et unique qu’ils avaient l’un pour l’autre en tant qu’artiste émergeant. « Je ne voulais pas faire mon album avec quelqu’un qui était dans l’industrie depuis longtemps » dit-elle « Je voulais collaborer avec quelqu’un de mon âge, qui évolue dans mon monde et qui pouvait comprendre là où je me situe actuellement dans mon cheminement artistique. »

Dans ce processus d’enregistrement, Maia et Robin ont tenu à préserver l’intimité qui a toujours défini les productions de Maia, notamment dans son premier EP ‘plum blossom’ paru en 2018. « Robin et moi sommes tous les deux des artistes qui travaillons principalement depuis nos chambres, donc même si nous étions dans un énorme studio, nous n’avons pratiquement composé tout l’album assis l’un à côté de l’autre dans la salle de contrôle (…) en y repensant, nous aurions clairement pu l’enregistrer dans un placard. »

Dans chaque titre de ‘masquerade’, mxmtoon transforme la plus banale des anecdotes en un morceau au sens profond, une métamorphose possible grâce à la délicatesse des mélodies, de sa voix désarmante et d’une grande part autodérision. Sur le single ‘prom dress’ elle aborde de façon joviale et avec humour les attentes et les déceptions que l’on peut vivre au quotidien. « J’ai écrit cela alors que je venais de manger un double-double chez In-N-Out et que je ne rentrais plus dans ma robe de soirée, ce qui m’a provoqué une crise de panique » explique Maia. « Je trouve cela à la fois marrant et stupide cette façon que l’on a de se couper du monde lorsque l’on pleure, alors j’ai twitté ‘en train de pleurer dans ma robe de soirée’ et j’en ai ensuite fait une chanson. »

Une autre de mes chansons provient d’un tweet « ma dépression saisonnière m’affecte différemment cette année », cette dépression saisonnière, paradoxalement légère cette année révèle encore cette façon qu’a mxtmoon de mettre en lumière ce genre d’expérience, très peu reconnue dans le monde de la pop. « J’ai réalisé qu’il n’existait pas de chanson sur le trouble affectif saisonnier donc j’ai décidé d’en composer une (…) Je voulais être honnête sur le sentiment que l’on a lorsque l’on se réveille et que l’on a l’énergie de ne rien faire de sa journée, mais également d’aider les gens à se sentir mieux et moins coupable lorsqu’ils se retrouvent coincé avec ce sentiment désagréable. »

Mxmtoon présente également dans son album ‘masquerade’ le sensationnel titre ‘my ted talk’ : « Je me suis retrouvée à écrire toutes ces chansons romantiques, ce qui est assez ironique lorsque l’on sait que j’ai très peu d’expérience en relations amoureuses. » « Cette chanson m’est venue en me demandant si j’avais même le droit d’écrire sur un sujet que je maîtrisais à peine ? Puis j’ai réalisé que mes chansons étaient une façon pour moi de délier mes émotions et de me permettre de comprendre ce que je traverse, même si je ne le comprends forcément sur le moment. »

Dans son album mxmtoon compense le manque d’artifice grâce à l’élégante musicalité qu’elle a aiguisée en étudiant le violon et le violoncelle lorsqu’elle était enfant. Après avoir composé son premier morceau à l'âge de 13 ans, avec deux camarades de classe, elle a continué d’écrire de son côté tout en gardant cela pour elle. En 2017, Maia a commencé à partager sa musique sur Sound Cloud, en publiant dans un premier temps ses chansons humoristiques puis plus tard une chanson plus personnelle appelée ‘feelings are fatal’. « A l’époque je me disais, « peu m’importe je n’ai que 200 followers, je la poste » mais ensuite les gens ont été très attentifs et m’ont donné pas mal de retours, ce qui m’a fait réaliser que ma musique devait rester la plus candide possible, car c’est ce à quoi les gens s’identifient. »

A force de remise en question permanente du monde qui l’entoure, mxmtoon apporte une solidarité indéniable à ses fans, ce qui l’a progressivement amené à apporter un réconfort aux personnes timides, sensibles et souvent peu représentés. « Lorsque j’écoute l’album, cela me fait penser à une comédie musicale de tout ce que j’ai vécu et de ce qu’il se passe dans ma tête » explique Maia, « j’espère que les gens pourront s’approprier et s’identifier aux chansons, qu’ils ressentiront qu’à présent une œuvre artistique dans ce monde  parle de leur vécu, même si ils se sont senti seuls jusqu’à présent. »

Releases
Album
the masquerade (the edits)
(The Orchard)

La jeune chanteuse de 19 ans, Mxmtoon, dévoile the masquerade (the edits), une série de remix des titres de son premier album the masquerade paru à l’automne dernier.

Videos
Logo footer Ephelide